Les auditions publiques: une autre façon d’enrichir le débat

La première audition aura lieu le 4 décembre !

Le journal

24 auditions publiques sont prévues tout au long du débat : elles débuteront jeudi 4 décembre et se termineront en mars 2015. L’objectif ? Eclairer la commission du débat sur les quatre thèmes, enrichir les réflexions et les échanges, et préparer les séminaires d’acteurs.

Comment ça marche et avec qui ?

Les auditions publiques sont organisées pour entendre des personnalités qualifiées sur les thèmes du débat (experts, acteurs institutionnels, entrepreneurs, chercheurs…), sélectionnées par la commission du débat sur la base de leurs compétences, leurs expertises et leurs capacités à enrichir le débat.
Chaque jeudi soir, deux personnes ou deux collectifs, seront auditionnés. Chaque audition suivra un protocole identique: même durée d’audition, mêmes modalités d’interpellation.
Les auditions publiques seront filmées : une vidéo de chaque audition sera mise en ligne sur le site internet afin de permettre le visionnage à tous ceux qui ne pourront être présents le jour J.
La séance est ouverte au public, qui assiste à l’audition et aux questionnements de la commission du débat, mais ne peut pas intervenir dans les échanges durant l’audition. Par contre, on peut soumettre des questions en amont qui pourront être posées pendant l’audition par un membre de la commission du débat.

La première audition c’est jeudi !

Ce jeudi 4 décembre, exceptionnellement au CCO Tour Bretagne, la 1ère audition publique aura lieu de 18H à 20H environ et accueillera 2 personnes :

Premièrement, Bernard Prud’homme, Directeur du GIP Loire Estuaire, nous parlera de la Loire, ses composantes, son état de Santé autour de la problématique « quelle évolution et quel fonctionnement de la Loire au XXIè siècle ? » Le GIP Loire Estuaire est un observatoire privilégié de la Loire, ses aménagements, son évolution. Bernard Prud’homme nous donnera un éclairage global sur l’état de la Loire aujourd’hui, les enjeux de ses aménagements, son état de santé.
Ensuite, c’est Didier Macé, Président de l’association des pêcheurs professionnels qui sera auditionné sur la pêche en Loire autour de la problématique « entre recul et maintien de la pêche en Loire où en est-on ? ». Connaitre le point de vue des pêcheurs professionnels est un passage obligé pour approfondir les pratiques en Loire, et les évolutions possibles pour la pêche.

Vous aussi venez assister à la première audition publique du grand débat et pensez à poser vos questions en amont sur l’adresse : granddebat@nantesmetropole.fr. Vous avez jusqu’à mardi soir 19H, et n’oubliez pas de préciser à quel auditionné votre question s’adresse !

 

Doriane, community manager du Grand Débat

Il y a 0 commentaires. Accéder aux commentaires